• Vous êtes tous des cons

    Et je le prouve. Vu qu’il faut s’occuper sur ce ferry nommé Fromhell, je vais te faire un listing (non-exhaustif, cela va sans dire), des cons qui passent à ma proximité.

     

    Il y a tout d’abord ce couple complètement demeuré, qui me regarde taper sur mon ordi comme si j’avais laissé échapper une détonante perlouze. Je savais pas qu’un laptop pouvait faire cet effet. D’ailleurs, ils essayent de sortir sur le pont, et c’est des vrais boulets avec la porte. Gnéé. Nul doute qu’ils vont chier leur excès de vodka de la veille par-dessus bord.

     

    Ensuite, il y a le nostalgique du réseau mobile. Cellulaire collé à l’oreille, il balance des « Hallooooooooo » à tout va. Il a pas dû comprendre qu’on risque pas d’avoir de réseau au milieu de la mer Baltique, parce que les bulots n’ont pas encore de kit blutooth waterproof. D’ailleurs il se casse. Tant mieux.

     

    Ce faisant, le technophile fait des vas-et-viens réguliers par l’ascenseur, qui te notifie avec grand bruit chaque fois que tu atteins un palier. Vais lui racler sa gueule contre le crépi.

     

    L’enfant abandonné, qui s’évertue depuis une bonne demi-heure à m’inviter à jouer aux Duplo en me posant des briques sur mon clavier. Je pense en choper quelques une pour les coller en travers de la gueule de ses irresponsables de parents.

     

    Dans la catégorie merdeux, y en a aussi trois qui se mettent à faire des tours en courant, je peux te dire que ca vibre plus que sur le marathon de New York. Me demande si je vais pas leur faire un croch’ton. Au moins ca me fera rigoler cinq minutes. Ou leur suggérer d’aller faire du toboggan.

     

    Par ici les enfants !

     

    La morue, qui fait des tours telle la Sous-préfète, perchée sur des talons plus hauts que moi et poitrine à l’avenant. Elle prend en photo la pendule là (véridique). Sans doute qu’elle croit que ca va lui donner l’heure. Quelle conne.

     

    Tiens, y a pas eu de boulet pendant plus de 5 minutes. Ils ont dû aller bouffer.

     

    Et pour moi il est temps d’y aller parce que les lumières qui changent de couleur, ca commence à me filer une vieille chiasse.


     


    Tags Tags :