• Le Grand Saut

    Tu vas pas me dire sérieux. J’ai réussi à survivre sans choper la crève pendant 4 mois, bravant tempêtes et des -35°C tel Jean-Louis Etienne dans son ballon de baudruche. Et là, à peine revenu, me prends dans la gueule une bronchite carabinée.

    J’essaye de me défendre à grands coups de doliprane et de fervex, mais elle est tenace, la chienne.

     

    Du coup, j’ai rien dormi pendant ces deux nuits d’affilée. Et le peu que j’ai réussi à fermer l’œil, c’était pour faire des rêves à la con. Mais si, tu sais, ces rêves débiles typiques de quand t’es malade ! En général, si t’es pas matheux, tu essayes de résoudre des équations à 45 inconnues pendant que tu dors.

    Là moi, j’étais en pyjama dans mon vol pour Hong-Kong, et je mangeais du saucisson en plein milieu de grosses turbulences, tout en constatant que mon siège n’était pas fixé. J’ai dû passer ma nuit à tenter de le remettre d’aplomb. Et j’y ai mis du cœur à l’ouvrage, d’après les courbatures que j’avais ce matin en me levant.

     

    Demain sérieux je vais mourir. Déjà que je crache mes poumons alors que je suis pépère à la maison, mais demain entre la cloum dans l’avion, l’attente à Londres et le décalage horaire, je pense que je vais ressembler à Jane Fonda en arrivant, mais avec moins de moustache.

     

    Bon aller, vais faire ma valise, parce qu’elle va pas se faire toute seule !


    Tags Tags : ,