• Bisous connasse

    Je t'ai pas raconté la dernière en date.

    Je me suis frité avec la connasse la plus basique qui soit (et j'en ai vu pourtant). En plus sur le genre de truc qui outrage bien ta race, j'ai nommé la greluche qui se gare sur la place réservée aux personnes handicapées alors qu'y a de la place à 3 mètres.

    Tout ça parce que Madame peut pas bouger son gras l'équivalent de 10 mètres.

     

    Je te remets dans le contexte : au bureau, on est 3 boites dans l'immeuble. Elle fait partie d'une boite d'assurance (en plus), et elle a décrété que la place à côté de la porte d'entrée était la sienne. Genre si tu te mets dessus, elle te met un papillon format A3 plastifié avec marqué "Cette place est réservée à GAN" sur le pare-brise.

    Bisous connasse

    C'est MA place.

    Alors que les places sont pas nominatives.

    Donc bon, j'ai eu une fois le papillon, ça m'a bien gavé.

    A l'époque, j'avais noté au marqueur une petite réponse sur sa merde, que j'avais mis dans sa boite aux lettres. Histoire de mettre les choses au clair.

    Mais l'autre fois, c'est quelqu'un d'autre a pris sa place...

     

    Et tous les jours je la vois débouler avec son 806. D'ailleurs, vu que je donne sur le parking, j'ai l'impression qu'elle va m'arriver dans la gueule tellement elle se gare comme une truie. Pour te dire, son pare-choc va tellement loin que les lavandes au bord du mur ont pris la forme de sa bagnole. Un de ces 4, je pense qu'elle va arriver avant sa caisse.

     

    Bisous connasse

    A peu près comme ça...

     

    Et l'autre jour depuis ma fenêtre, je la vois donc se garer sur la place réservée.

    Je te raconte même pas, j'ai sauté de mon siège pour sortir du bureau aussi sec. La manager m'a demandé où j'allais, je lui ai même pas répondu tellement ça me gavais.

     

    Donc je la vois arriver, toute ventripotante, genre I'm sexy and I know it.

     

    Bisous connasse

    Hello folks!

     

    Et au delà du fait qu'il lui fasse une grue pour descendre de sa bagnole, ainsi qu'un ingénieux système de poulies et de cordes pour la hisser jusqu'au premier étage, elle n'a absolument aucun handicap.

    Donc au début, je la joue gentil, je lui demande si elle compte rester longtemps sur la place.

    "Non mais 5 minutes", qu'elle me répond.

    "Et si quelqu'un qui a besoin de la place arrive ?" je lui demande.

    "Eh ben il prendra l'autre"

     

    Mauvaise réponse, grosse.

    Donc je commence à lui dire que c'est pas franchement civique, et surtout qu'il y a de la place à genre 20 mètres. C'est pas le temps que ça prend, et même pas il pleut (si encore ça aurait pu être une excuse).

    "Je bougerai ma voiture que si j'ai envie"

    La dodue commence à me gaver sévère.

     

    C'est pourquoi je monte d'un cran dans les hostilités, en lui faisant remarquer que pourtant, ça lui ferait pas de mal de bouger son train vu qu'elle est pas loin de rouler pour se déplacer. Et là elle commence à monter les escaliers en me disant qu'elle en avait rien à foutre.

    Ce qui a eu le don de me foutre franchement en rogne.

    Je lui lâche un "grosse conne", et elle me dit qu'elle reste polie avec moi, elle. Et que je ferais bien de me calmer.

    Bisous connasse

    Si j'étais pas calme t'aurais déjà plus de tête, connasse.

    Ce à quoi je répond que je moi je reste pas poli avec des gens qui ne respectent pas les autres.

    Et vois-tu pas qu'elle me claque la porte de son bureau au nez.

    Je frappe.

    Bisous connasse 

    Knock Knock, bitch

    Pas de réponse.

    Du coup, je sonne.

    Toujours rien.

     

    Cran supplémentaire dans les hostilités.

    Je m'endors sur la sonnette jusqu'à ce qu'un autre employé, excédé, vienne m'ouvrir. Il me demande ce que je veux, alors je lui suggère de transmettre un message à la grosse, que si elle bougeait pas sa bagnole genre tout de suite, j'allais dessiner sur sa carrosserie avec mes clés, et y graver en prime un petit message genre "je me gare sur les places pour handicapés". Et qu'ensuite j'appellerai les flics pour qu'ils lui collent un bon pruneau des familles en prime.

    Je te dis pas, la joufflue a surgi de nulle part, en me disant que si je faisais ça, elle irait porter plainte.

    Bisous connasse

    Je lui ai dit qu'on pouvait rigoler, vu que j'avais un gros cliché de son veau sur ladite place de parking.

    Bisous connasse

    Bisous connasse

    On rigole moins d'un coup.

     

    J'ai donc pris congé en lui disant que si dans 5 minutes c'était pas fait, on pourrait bientôt mettre sa caisse à côté de Picasso au musée des Horreurs.

    Bisous connasse

    Bisous connasse

    Lol Bisous

    Pour la petite histoire, je suis donc redescendu après l'ultimatum, et elle a bougé sa daube. Je t'avoue que j'aurais bien laissé mes talents artistiques prendre le relais, mais je guette sa prochaine faiblesse...

     

    Affaire à suivre.